Essayer Ou Installer Ubuntu

Nous y voici enfin. Dans ce chapitre, vous allez peut-être pour la première fois de votre vie voir à quoi ressemble Linux sur votre ordinateur et découvrir qu'en fait… c'est beaucoup plus simple que vous ne le pensiez.

Saviez-vous qu'on peut tester Linux sur son ordinateur sans rien installer sur son disque dur ? On va justement voir maintenant comment faire cela.
Ensuite, je vous montrerai comment installer Linux sur votre disque dur si vous êtes décidés. ;-)

Installation de Linux depuis Windows

Depuis quelque temps, l'installation de Linux a fait des progrès étonnants pour faire en sorte d'être la plus simple possible.

Vous avez aujourd'hui deux possibilités pour installer Linux :

  • vous pouvez l'installer depuis Windows, dans ce cas l'installation sera un peu particulière mais Linux fonctionnera parfaitement ;

  • vous redémarrez votre ordinateur avec le CD de Linux dans votre lecteur, ce qui est la méthode la plus classique pour l'installer. On verra comment faire cela dans la suite de ce chapitre.

L'installation de Linux depuis Windows est une petite prouesse technologique qui vous apporte un certain nombre d'avantages. Il vous suffit de télécharger le programme d'installation spécial Windows dans un premier temps. Cliquez directement sur le bouton "Download", à droite.

Hey, on me demande de payer !!!

Mais non, rassurez-vous ! On vous demande simplement si vous souhaitez faire des dons pour contribuer au développement d'Ubuntu. Et si vous ne voulez pas faire de don, vous pouvez scroller et cliquer sur "Not now, take me to the download". Le téléchargement d'Ubuntu commencera, et c'est bien gratuit !

Suivez ensuite les instructions (figure suivante).

Dans cette fenêtre, choisissez la quantité d'espace disque que vous voulez réserver à Ubuntu (en Go). Choisissez aussi un nom d'utilisateur et un mot de passe, puis cliquez sur « Installer ».

L'installation se fait de manière classique depuis Windows. Une fois que cela sera fait, vous pourrez redémarrer votre ordinateur et lancer Ubuntu (il faudra faire un choix au démarrage).
Lors du premier lancement, Ubuntu devra finaliser l'installation, après quoi ce sera bon : vous serez enfin sous Linux.

Un autre gros avantage de cette méthode est que vous pourrez ensuite désinstaller Ubuntu le plus simplement du monde en allant dans… « Ajout / Suppression de programmes » du panneau de configuration de Windows !

Cette méthode a toutefois des défauts. Ubuntu sera un peu moins performant (car il sera installé dans Windows) et nécessitera plus de mémoire vive (512 Mo).

Dans la mesure du possible, je vous conseille d'installer Ubuntu en utilisant la « vraie » méthode classique basée sur un CD d'installation. Nous allons justement voir comment fonctionne l'installation classique ci-dessous.

Premier démarrage d'Ubuntu

Je suppose que pour le moment vous êtes sous votre système d'exploitation habituel, c'est-à-dire Windows (ou Mac OS).
Je vais vous demander de mettre le CD d'Ubuntu dans votre lecteur CD… lààà… voilà, très bien. :)

Maintenant, redémarrez votre ordinateur.
Vous allez voir Windows s'éteindre, puis l'ordinateur redémarrer. Cette fois, il devrait afficher l'écran de chargement d'Ubuntu, visible sur la figure suivante.

Si vous voyez cela, c'est très bien ! Cela signifie que votre ordinateur a démarré sur votre CD qui contient Linux au lieu de démarrer sur le disque dur sur lequel est installé Windows.

Euh… moi j'ai mis le CD dans le lecteur, j'ai redémarré, et pourtant ça a lancé Windows quand même !
Je dois jeter mon PC par la fenêtre ?

À cette étape, la plupart des PC démarrent sur le CD s'ils en trouvent un dans le lecteur, mais certains ordinateurs doivent être configurés pour démarrer à partir du CD. Pas de chance pour vous.
Heureusement, je vais vous expliquer comment faire pour changer cela.

Si vous n'avez pas eu de problème et que vous avez vu l'écran d'accueil d'Ubuntu dès le début, vous pouvez directement sauter à l'étape suivante.

Modifier l'ordre de boot

Si vous devez modifier l'ordre de boot pour que votre ordinateur lise le CD, redémarrez. Pendant l'écran de boot (la toute première chose que vous voyez à l'écran), pressez la touche indiquée pour accéder au Setup, aussi appelé BIOS (c'est l'écran de configuration de votre carte mère).
Généralement, la touche est,ou, mais cela peut varier selon le modèle de votre carte mère.

Vous devriez alors voir le superbe menu du BIOS (sigh !), comme sur la figure suivante. D'un ordinateur à l'autre, cet écran peut être légèrement différent.

Repérez le menu « Boot ». Il faudra généralement vous déplacer à l'aide des flèches du clavier. La figure suivante montre ce que vous devriez voir à peu de choses près (le menu « Boot » peut être différent sur votre ordinateur).

Ici, on peut définir l'ordre dans lequel l'ordinateur essaie de démarrer les éléments. À vous de changer cet ordre pour faire en sorte que votre ordinateur essaie de démarrer sur le CD avant de démarrer sur le disque dur.

Lisez les instructions sur le côté (certes, en anglais), pour savoir comment faire sur votre ordinateur.
Si vraiment vous êtes bloqués, n'hésitez pas à aller demander de l'aide sur les forums du Site du Zéro.

Essayer ou installer Ubuntu

Bien ! À partir de maintenant, je suppose qu'Ubuntu se lance au démarrage de l'ordinateur. Après quelques instants de chargement, vous devriez voir l'écran présent sur la figure suivante.

Sélectionnez la langue dans le menu de gauche si les textes ne sont pas en français.

Vous voyez que vous avez deux choix :

  • Essayer Ubuntu : Ubuntu sera lancé sans toucher à votre disque dur, vous pourrez donc l'essayer pour le tester ;

  • Installer Ubuntu : Ubuntu sera installé sur votre disque dur. Utilisez ce choix si vous êtes déjà certains de vouloir installer Ubuntu.

Par la suite, je vais supposer que vous avez fait le premier choix (celui que tous les débutants seraient tentés de faire !).

Ubuntu va alors se charger à partir du CD dans la mémoire vive. En effet, dans ce mode de test appelé « Live CD », Linux ne touche pas à votre disque dur. Aucun risque d'altérer Windows, tout est fait dans la mémoire vive (et entre nous, c'est une sacrée prouesse technique !).

En mode Live CD, tout est chargé depuis le CD… or, un CD est beaucoup plus lent qu'un disque dur !
Si le chargement de Linux s'éternise, ne paniquez pas, c'est tout à fait normal : la lecture depuis le CD prend beaucoup de temps. Rassurez-vous : une fois Linux installé sur le disque dur, le chargement sera bien plus rapide que cela. ;-)

Une fois le chargement effectué, vous allez rapidement vous retrouver sur le gestionnaire de bureau que vous avez choisi. Si, comme moi, vous avez opté pour Ubuntu, vous serez donc sous Unity.

Le bureau de Unity ressemble à la figure suivante (il peut légèrement varier en fonction de votre version d'Ubuntu).

Alors, qu'en dites-vous ? Ce n'était pas franchement la mer à boire !

Retenez bien : tout ce que vous voyez là a été chargé dans votre mémoire vive. Ubuntu n'a pas touché à votre disque dur.
Vous pouvez donc tester Linux en toute sécurité. N'hésitez pas à parcourir les menus et à vous familiariser un peu avec l'environnement de bureau que vous avez choisi.

Je détaillerai le fonctionnement des gestionnaires de bureau KDE et Unity dans les prochains chapitres.
Pour le moment, je vous laisse le soin de découvrir un peu par vous-mêmes, j'estime que c'est important.

Installer Ubuntu

Alors, vous avez fait un petit tour dans les programmes fournis avec Ubuntu ?

Sachez que selon la version que vous avez prise (Ubuntu, Kubuntu ou Xubuntu), les programmes installés par défaut seront différents.
En effet, certains programmes sont à la base destinés à KDE, mais fonctionnent aussi sans problème sur Unity. Inversement : certains programmes sont destinés, à la base, à Gnome, mais on peut très bien les utiliser sous Unity et KDE (c'est le cas de Firefox, par exemple). Il n'y a donc pas d'incompatibilité entre les gestionnaires de bureau, mais on préfère généralement installer au départ les programmes prévus pour KDE sur KDE, histoire d'être… logique.

Allez, je vous sens chauds pour une petite installation, là.
On y va ?

Attention : même si l'installation est très détaillée et sécurisée, il y a toujours un petit « risque » que vous installiez par-dessus Windows. Dans tous les cas, faites une sauvegarde de vos fichiers les plus importants avant de commencer l'installation, sur CD ou clé USB par exemple.
Pas de panique, tout va bien se passer, mais en général deux protections valent mieux qu'une.

Étape 1 : lancer l'installation et choisir la langue

Vous allez voir : contrairement à ce que vous pensiez il y a quelques minutes à peine, installer Linux est d'une simplicité… frustrante.
Il faut d'abord ouvrir le programme d'installation qui se trouve sur le bureau en cliquant sur l'icône de la figure suivante.

Mes captures d'écran sont faites sur la version 12.04 d'Ubuntu. Il est possible que vous ayez téléchargé une version plus récente (il en sort tous les 6 mois !), mais rassurez-vous : malgré quelques légères différences, le principe de l'installation reste toujours le même.

La première fenêtre de l'assistant s'ouvre (figure suivante). Vérifiez que « Français » est bien sélectionné.

Cliquez ensuite sur « Suivant » pour passer à l'étape n° 2.

Etape 2 : préparation de l'installation

On vous demande de vous préparer à l'installation d'Ubuntu sur votre ordinateur :

3 conditions sont posées :

  • Avoir un minimum d'espace disque disponible : normal, si vous voulez avoir la place d'installer Ubuntu ! Ici, il s'agit du strict minimum, je vous conseille d'avoir 8-10 Go pour être suffisamment confortable. A priori, pas besoin de plus d'espace supplémentaire, sauf si vous prévoyez d'y stocker de gros fichiers : musique, photos, vidéos perso etc.

  • Etre branché sur le secteur : cela concerne bien entendu les ordinateurs portables. Il est très fortement recommandé d'être branché, car installer un système d'exploitation sur batterie est tout simplement... suicidaire. :lol: Il serait très ennuyeux pour votre installation que celle-ci soit coupée en plein milieu à cause d'une batterie vide !

  • Etre connecté à Internet : c'est facultatif, mais je le recommande fortement là aussi. Cela permettra à l'assistant d'installation de télécharger immédiatement les dernières mises à jour des programmes ainsi que les traductions françaises qui pourraient manquer sur le CD d'Ubuntu. Oubliez le wifi ici, qui peut être un peu compliqué à configurer : branchez-vous à Internet avec un vrai câble réseau (RJ45).

Deux options peuvent être cochées (et je recommande de les cocher toutes les deux !) :

  • Télécharger les mises à jour pendant l'installation : cela vous assurera que les programmes sont immédiatement le plus à jour possible. C'est préférable car les mises à jour corrigent des failles de sécurité, des bugs et améliorent certaines fonctionnalités des programmes déjà présents sur votre CD d'Ubuntu. Bien entendu, il faut être connecté à Internet avec un câble réseau pour cela.

  • Installer ce logiciel tiers : cette option vous permet d'installer certains programmes propriétaires. Pour qu'Ubuntu reste libre, ces programmes ne sont pas installés par défaut, mais vous pouvez demander leur installation en cochant cette case (ce que je vous recommande pour votre confort). Vous aurez ainsi la possibilité de lire des MP3, du Flash et d'autres fichiers multimédia protégés par des licences propriétaires. Cette option peut aussi améliorer la prise en charge de votre carte wifi. Bref, c'est forcément intéressant pour vous, sauf si vous ne voulez pas installer de programme propriétaire sur votre machine.

Etape 3 : partitionnement du disque dur

Nous arrivons maintenant à une étape importante de l'installation : le partitionnement du disque dur. C'est un sujet intéressant, tellement intéressant que je vais devoir y dédier l'intégralité du prochain chapitre.
Vous aurez donc fini d'installer Linux à l'issue de celui-ci !

En résumé

  • Il est possible d'installer Ubuntu directement depuis Windows, mais la manipulation classique consiste plutôt à redémarrer l'ordinateur avec le CD d'Ubuntu dans le lecteur.

  • La première fois, Ubuntu se charge directement sur le CD, en mode Live CD. Votre disque dur n'est pas modifié et vous pouvez tester Ubuntu tranquillement.

  • Si vous êtes décidés, il suffit de lancer le programme d'installation depuis Ubuntu et de suivre les étapes.

Que pensez-vous de ce cours ?


Il est possible d’essayer Ubuntu sans rien installer sur votre ordinateur, pour cela il existe différentes méthodes.

La plus connue ; le « live CD » : Ubuntu est chargé dans la mémoire vive de votre machine depuis le live CD, et est exécuté sans aucune installation.

Depuis une clé USB : Le principe est le même que pour le « live CD », Ubuntu s’exécute toutefois plus rapidement et vous aurez la possibilité de sauvegarder vos paramètres de configuration ainsi que votre travail.

Par la virtualisation : Grâce à des logiciels comme VirtualBox téléchargeable gratuitement sur le site d’Oracle. http://www.oracle.com/technetwork/server- storage/virtualbox/downloads/index.html. Le système virtuel créé par VirtualBox est

Image via Wikipedia

plus rapide que le live CD, ou la clé USB, mais moins qu’une véritable installation, cependant, le système invité se comporte comme une véritable machine. De plus vous apprendrez ainsi à installer Ubuntu sur le disque dur virtuel que vous aurez créé. Plus bas sur cette page, vous trouverez un tutoral d’utilisation basique de ce logiciel.

Wubi : Wubi est un logiciel pour Microsoft Windows qui installe Ubuntu dans votre système comme n’importe quel programme .ex ; si Ubuntu ne vous convient pas, vous

Image via Wikipedia

avez alors la possibilité de le désinstaller avec le programme Ajout/Suppression de programme de windows. Vous trouverez toute les informations nécessaires sur cette page :

http://doc.ubuntu-fr.org/wubi

Chaque CD d’Ubuntu contient également une version de Wubi. Une fois Ubuntu installer (via Wubi), au démarrage de votre machine vous aurez le choix entre démarrer Windows OU Ubuntu, mais pas les deux à la fois.

Sur le web depuis votre navigateur : http://www.ubuntu.com/tour/ cela permet de se faire une idée du système.

Tutorial VirtualBox.

Téléchargez et installez la version de VirtualBox qui correspond à votre système d’exploitation sur le site d’Oracle. http://www.oracle.com/technetwork/server- storage/virtualbox/downloads/index.htm

Lancez VitualBox et cliquez sur l’icône créer, l’assistant de création s’ouvre. Cliquez sur suivant.

Donnez un nom à votre machine virtuelle (Ubuntu) et dans la liste déroulante « Système d’exploitation » choisissez « Linux ».

Dans la liste déroulante « Version » choisissez la version qui correspond à votre architecture (32 bits ou 64 bits). Cliquez sur suivant.

Dans cette fenêtre vous déterminez la quantité de mémoire vive que vous allouez à votre machine virtuelle, ne dépassez pas la zone verte.Cliquez sur suivant.

Cliquez sur le bouton « Créer un nouveau disque dur », surtout ne décochez pas la case « Disque d’amorçage » sinon votre machine virtuelle ne démarrera pas. Cliquez sur suivant.

Laissez ce choix par défaut « VDI (Virtual Disk Image) », et cliquez sur suivant

Laissez ce choix par défaut, ainsi la place prise sur votre disque dur réel sera minime.

Ici vous fixez la taille maximum de votre disque dur virtuel, car vous avez choisi précédemment « Alloué dynamiquement ». C’est à dire que si vous choisissez 10 Gigaoctets, votre disque virtuel grossira au fur et à mesure des logiciels que vous installerez et des documents que vous créerez, mais ne pourra en aucun cas dépasser la taille de 10 GO. Donc au départ, votre disque virtuel n’occupera sur votre disque réel que 2 ou 3 GO.

Cette fenêtre récapitule vos choix, si vous changez d’avis, cliquez sur « précédent » et modifiez les critères que vous voulez changer.

Récapitulatif de la machine virtuelle dans son ensemble, dernière chance… Si vous êtes sur, cliquez sur suivant.

Cliquez sur « Général », la fenêtre des paramètres s’ouvre. Cliquez sur l’onglet « avancé », et cochez les cases comme sur la capture d’écran.

Dans la rubrique « Système », Cliquez sur l’onglet « carte mère » et cochez les cases conformément à l’exemple.

Cliquez ensuite sur l’onglet « Processeur ». Cochez la case « Activer PAE/NX ». Ne touchez pas aux autres paramètres.

Cochez les deux cases conformément à la capture d’écran.

Cliquez sur la rubrique « Affichage », dans l’onglet « Vidéo », Déplacez le curseur « Mémoire vidéo » jusqu’à obtenir au moins 64 MO et cochez la case « activer l’accélération 3D ». Ne touchez pas aux autres paramètres.

Cliquez sur la rubrique « Stockage ». Sélectionnez l’icône de CD à côté du quel il est écrit « Vide », puis cliquez sur l’icône de CD qui se trouve à côté de « Lecteur de CD/DVD maître secondaire ».

Votre navigateur de fichiers s’ouvre; rechercher l’image .ISO de Ubuntu que vous avez téléchargée, sélectionnez la et cliquez sur ouvrir.

Cochez la case « Live CD/DVD ». À ce stade, vous pouvez exploiter votre machine virtuelle, si tel est votre désir, cliquez sur « OK » et lancez votre machine, avec l’icône « Démarrer » (la flèche verte). Si vous voulez plus d’options continuez .

Dans la rubrique « Son » laissez les choix par défaut.

La case « Activer la carte réseau » devrait être cochée, si elle ne l’est pas faite le puis passez à la rubrique suivante.

Laissez ainsi, ce n’est pas indispensable pour vos testes.

Dans cette rubrique, vous activez les ports USB, si les cases ne sont pas cochées, faite le… et lisez la suite, ne changez pas de rubrique.

Si vous avez une imprimante branchée en USB, allumez la, ou une clé USB, insérez la puis quand vos périphériques sont détectés, cliquez sur l’icône représentant une clé USB, celle avec un + (plus) vert, vos périphériques devraient s’afficher sous forme d’un menu contextuel, cliquez sur tout ceux que vous voulez que votre machine virtuelle utilise; ceux-ci s’afficheront dans la fenêtre centrale. vous pouvez passer à la rubrique suivante.

Vous êtes maintenant dans la rubrique « Dossiers partagés », c’est à dire que vous pouvez ici mettre en partage avec votre ordinateur virtuel, le dossier public de votre ordinateur réel et échanger des fichier entre les deux, comme vous le feriez entre deux machine physiques en réseau. Cliquez sur l’icône représentant un dossier avec un + (plus) vert.

Une fenêtre dénommée « Ajouté un dossier partagé » s’ouvre, cocher « Montage automatique », puis cliquez sur la flèche à droite du champs texte « Chemin du dossier ».

Votre navigateur de fichier s’ouvre, et là sélectionnez votre dossier « Public » puis cliquez sur « Ouvrir ».

Votre dossier partagé s’affiche dans la fenêtre centrale. Cliquez sur « OK ».

Et voila, vous n’avez plus qu’à cliquer sur « Démarrer ».

Une fois Ubuntu lancé dans votre machine virtuelle, vous aurez la possibilité de l’installer sur votre disque dur virtuelle comme vous le feriez sur une vraie machine; ceci fera l’objet d’un tutoral, vous apprendrez ainsi à installer Ubuntu sans risquer de détruire votre système d’exploitation actuel.

À ce propos vous pouvez utilise le tutoral de la page « Installation » qui sera pour vous une première approche.

WordPress:

J'aimechargement…

0 comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *